Chercheur principal: Mario Tenuta, Université du Manitoba

Collaborateurs et des établissements partenaires: Fouad Daayf, Ph. D., Université du Manitoba

Objectif de projet

  • Cette activité vise à développer une méthode rapide et précise pour quantifier la présence du V. dahliae (agent pathogène affectant la pomme de terre et d’autres cultures canadiennes comme la tomate, la luzerne et le tournesol) et autres espèces verticilliennes d’importance pour les pommes de terre du Canada.
  • Une méthode d’amplification en chaîne par polymérase en temps réel sera mise au point pour d’autres espèces verticilliennes qui se trouvent possiblement en sol canadien et qui sont des agents pathogènes ou qui produisent des microsclérotes pour interférer avec la fiabilité des méthodes de numération sur plaques traditionnelles.
  • Vers la fin du projet, la méthode sera adaptée à un contexte de laboratoire commercial afin que les résultats d’analyses soient produits assez rapidement pour permettre aux producteurs de choisir des moyens de lutte avant la plantation.

Rapport sur les progrès